#WESRWD – Le RWDM multiplie les erreurs individuelles, finit à 10 et coule à Westerlo

Les Molenbeekois devaient composer avec de nombreux joueurs blessés pour affronter Westerlo.

Westerlo's Kyan Vaesen celebrates after scoring during a soccer match between KVC Westerlo and RWD Molenbeek, Tuesday 26 December 2023 in Westerlo, on day 20/30 of the 2023-2024 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO TOM GOYVAERTS

En plus d’avoir pris un coup au moral contre le Club Bruges, le RWDM devait composer avec beaucoup de blessures au moment de se déplacer à Westerlo. La dernière en date est celle de Dwomoh qui était pressenti pour démarrer la rencontre. Reine-Adélaïde, trop juste physiquement pour être titularisé, était donc sur le banc.

Le premier quart d’heure de la rencontre fut animé. Vaesen et Van Den Keybus ont eu les premières occasions de la rencontre. La frappe du premier cité était dangereuse mais passait à côté. C’est ensuite Mboup qui a eu une belle possibilité mais sa frappe passait n’inquiétait pas Bolat.

Peu avant le quart d’heure de jeu, Yow a ouvert le score suite à un mauvais dégagement de la défense du RWDM. Il s’est bien joué de deux défenseurs molenbeekois en réussissant un joli petit pont avant de s’en aller battre Defourny.

Les Bruxellois ont eu du mal à réagir et inverser la vapeur au cours du deuxième quart d’heure de la rencontre. Westerlo s’est encore créé une timide possibilité via Vaesen mais son envoi passait à côté du but de Defourny.

Le RWDM galvaude

Les Molenbeekois ont bien terminé la première période. A la 39ème minute de jeu, une perte de balle assez stupide aurait pu coûter cher au RWDM. Après un bon travail de Piedfort, Vaesen isolait Yow en retrait mais sa frappe trop molle du pied gauche est passée juste à côté.

En contre, Camara a eu une belle occasion d’égaliser mais sa reprise de volée du pied gauche était elle aussi croquée et n’a pas du forcer Sinan Bolat à déployer son talent pour capter le cuir.

Deux minutes avant la pause, Gueye se retournait bien dans le rectangle et tentait de frapper au premier poteau. Mais Bolat se couchait bien. Quelques instants plus tard, Xavier Mercier se présentait face à Bolat mais la pichenette du meneur de jeu bruxellois passait à côté.

En début de seconde période, Naesen pensait avoir doublé le score mais il se trouvait en position hors-jeu au moment de tromper le portier du RWDM.

Les Campinois insistent en début de seconde période pour faire le break. À l’heure de jeu, une nouvelle montée de Reynolds a fait du mal à la défense du RWDM. Il a dribblé deux défenseurs et a poussé Doudaev à la faute. Wim Smets, qui n’avait pas sifflé de penalty pour laisser l’avantage, a accordé un coup de réparation après avoir été revoir l’action sur l’écran du VAR.

Les Bruxellois coulent

Madsen a transformé la pénalité en prenant Defourny à contre-pied. Les Campinois prennent donc un avantage de deux buts et le RWDM est dans les cordes.

A 20 minutes du terme, Théo Defourny a été exclu pour avoir pris le ballon juste en dehors de sa surface de réparation alors que Westerlo bénéficiait d’une belle occasion de but.

On dispute la 82ème minute de jeu quand Westerlo parvenait à enfoncer le clou un peu plus. Ils ont pu bénéficier d’une nouvelle erreur de la défense bruxelloise après que Daoudev ait malencontreusement dégagé le cuir sur le pied de Gécé, qui a marqué dans son but.

La fin de match n’a plus accouché d’occasion digne de ce nom. Score final 3-0.

Author: LAVENIR