#STVCHA – Les Carolos s’effondrent en fin de match et s’inclinent par le plus petit écart face aux Trudonaires 

Le Sporting de Charleroi se déplaçait ce samedi dans le cadre de la 19e journée de Pro League.

STVV's Jarne Steuckers celebrates after scoring during a soccer match between Sint-Truidense VV and Sporting Charleroi, Saturday 23 December 2023 in Sint-Truiden, on day 19 of the 2023-2024 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Steuckers a inscrit le seul but de la partie.

Après un partage lors du derby wallon au Standard, les hommes de Felice Mazzu se rendaient chez le 8e du championnat. En ayant fait le gros dos pendant la grande majorité de la rencontre, le Sporting a finalement craqué. C’est Steuckers qui a offert la victoire aux siens, et Koffi n’est pas tout rose sur l’action.

Peu d’occasions en première

La première mi-temps n’a pas offert beaucoup de rebondissements aux spectateurs. Le début de match est calme, la possession se partage entre les deux équipes. Koffi met tout de même un peu la pagaille dans sa défense (19e) quand il repousse le coup-franc de Koita vers l’intérieur, sans conséquence. Saint-Trond élève alors, très partiellement, son jeu mais n’arrive pas à terminer, à l’image de la tête de Kaya (24e).

Charleroi a surtout fait le gros dos et a eu du mal à se montrer dangereux. C’est Dabbagh, à la réception d’une belle passe de Dragsnes, qui a eu la plus grosse occasion carolo des 45 premières minutes. Sa frappe frôlait néanmoins le poteau de Suzuki.

Un but mérité

En deuxième période, Saint-Trond a enchainé les occasions. Les visités profite d’une perte de balle d’Ilaimaharitra (56e), qui d’ailleurs ne tente même pas de revenir, pour lancer un contre express. Décalé vers la droite, Ito bute sur Koffi. Le deuxième ballon arrive sur Kaya qui voit sa frappe déviée devant le but vide par Bager. 3 minutes plus tard, Kaya était trouvé en profondeur mais butait à nouveau sur Koffi qui sortait un gros arrêt. La troisième tentative de ce dernier passait tout proche du poteau (65e). Mazzu réagit et procède à 4 changements en 10 min, pour tenter d’éviter de plier complètement.

C’est d’ailleurs le fraîchement monté Benbouali qui héritait de la plus grosse occasion du match. Trouvé dans le dos de la défense par son compatriote Zorgane, complètement seul devant Suzuki, l’Algérien la joue trop collective et tente de trouver Mbenza à sa gauche. Sa passe était interceptée par un défenseur visité qui manquait de peu l’auto-but.

Enfin, Boca, trouvé en profondeur, se jouait de Koffi, auteur d’une sortie hasardeuse, pour trouver Steuckers qui finissait de la tête. Finalement, Charleroi a craqué. Le score ne changeait plus et c’est une victoire méritée pour Saint-Trond.

Author: LAVENIR