#KVKAND – Anderlecht arrache un point à Courtrai dans les ultimes instants du temps additionnel

Au terme d’une prestation décevante, le Sporting d’Anderlecht est parvenu à arracher le point du nul presque inespéré en toute fin de rencontre.

Depuis le début de saison, Anderlecht gagne sans convaincre. À plusieurs reprises, les Mauves se sont montés friables, peu dominants, mais sont parvenus à plusieurs reprises à s’en sortir. Face à Courtrai cet après-midi, les Bruxellois ont livré peut-être leur moins bon match depuis le début du championnat. Mais sur une ultime occasion en fin de rencontre, le Sporting est une nouvelle fois parvenu à se sauver.

Deux buts en deux minutes

Dans un stade des Éperons d’or rempli à craquer, c’est Francis Amuzu qui lance les hostilités. Sur une mauvaise relance du KVK, « Ciske » trouve la barre transversale d’une frappe puissante (11e).

Anderlecht ne parvient pas à emballer le match, et laisse une équipe de Courtrai combattive trouver ses marques. Sur le côté droit, Sardella veut protéger un ballon aérien, mais voit De Neve le piéger et filer vers le but balle au pied. Celui-ci parcourt toute la moitié de terrain et glisse le cuir entre les jambes de Dupé (1-0, 19e). Erreur individuelle fatale pour le Sporting !

La réaction des Mauves va être rapide, très rapide même : une minute à peine après le but, Dolberg décoche une frappe depuis l’extérieur de la surface ; le ballon est légèrement dévié par Silva et trompe Vandenberghe (1-1, 20e). Troisième but de la saison pour le Norvégien !

Quelques occasions sont à signaler de part et d’autre par la suite : Dupé sauve une reprise de la tête d’Avenatti sur coup franc (24e), et il faut un retour in extremis de Mehssatou pour empêcher Amuzu de reprendre un ballon dans la surface (28e). Globalement, la première période a été peu rythmée et il est logique de voir les 22 acteurs retourner aux vestiaires dos à dos.

Debast fait une « Luis Suàrez »

La seconde période repart sur les mêmes bases que la première, avec des Kerels qui se livrent courageusement face à des Bruxellois trop mous. À la 54e minute de jeu, Dupé est coupable d’une relance grossière dans les pieds de Kadri ; l’Algérien adresse un centre sur la tête d’Avenatti, mais Debast sauve le ballon de la ligne avec sa main !

Carton rouge logique et pénalty : Avenatti s’en charge et prend le portier anderlechtois à contre-pied (2-1, 57e). Courtrai reprend l’avantage !

Anderlecht's Zeno Debast receives a red card from referee Kevin Van Damme during a soccer match between KV Kortrijk and RSC Anderlecht, Sunday 17 September 2023 in Kortrijk, on day 07/30 of the 2023-2024 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO KURT DESPLENTER

Un nouveau carton rebat les cartes

Le Sporting tarde à passer à la vitesse supérieure et laissent beaucoup trop de liberté aux Courtraisiens. Mais un coup du sort va relancer la rencontre, avec l’exclusion d’un… ancien anderlechtois. Marco Kana, prêté par le Sporting au KVK,écope d’un second carton jaune pour une faute grossière sur N’Diaye (80e). À 10 contre 10, Anderlecht reprend les rênes de cette fin de rencontre et met la pression à l’équipe d’Edward Still.

Les Mauves poussent. À la dernière minute de jeu, un second ballon sur corner arrive dans les pieds de Dreyer. Le Danois ne se pose pas de question et fusille le but de Vandenberghe (2-2, 90e+7).

Author: LAVENIR