#GNKANT – Les sourires après la polémique: Genk panse ses plaies en boxant l’Antwerp

Trois jours après le penaltygate, et la défaite polémique à Anderlecht, Genk s’est fait du bien en s’imposant logiquement face à l’Antwerp (3-0). Dans un climat particulier et avec un enjeu “sous réserve”, les Limbourgeois dépassent leur adversaire du jour au classement et intègrent provisoirement le top 4 en attendant le choc entre le Club Bruges et l’Union. De son côté, le Great Old continue de faire preuve d’irrégularité.

    Invaincus jusqu’alors au mois de décembre, les Anversois ont été cueillis à froid. Sur le flanc gauche, Fadera lancé par Kayembe a enrhumé Alderweireld pour s’offrir la voie royale vers le but. Entré dans la surface, le Gambien a frappé au premier poteau mal protégé par Butez et ouvert la marque (1-0, 10e). Genk s’est procuré quelques occasions, tandis que l’Antwerp n’est pas parvenu à pénétrer la surface limbourgeoise.

    Les Anversois manquaient manifestement d’inspiration dans une rencontre sans grand spectacle, et Genk pouvait se permettre quelques offensives sans s’exposer à l’arrière. Après la reprise, les Limbourgeois ont poursuivi sur ce mode, et ils ont finalement réussi à se mettre à l’abri à un quart d’heure du terme. Comme Fadera face à Alderweireld, Sor a éliminé Vines et servi Arokodare dans les six mètres, lequel n’a eu qu’à conclure (2-0, 75e).

    Deux buts en deux minutes

    Le Nigérian a tué le match dans la foulée, parti dans le dos de la défense sur une passe lumineuse d’El Khannouss. Koulibaly crocheté, l’attaquant a ouvert son pied pour venir à bout de Butez et signer un doublé, quelque sept minutes après sa montée au jeu (3-0, 77e).

    Genk remporte le premier duel du ‘Boxing Day’, avant Courtrai-La Gantoise et Louvain-Eupen à 16h00. Westerlo-RWDM suivra à 18h30, et la journée se refermera avec le choc entre le Club de Bruges et l’Union Saint-Gilloise à 20h45.

    Author: Master