Devenu indésirable à l’Antwerp en six mois, Michael Frey file en Bundesliga en prêt

C’est fou comme la vie de footballeur peut parfois aller très vite. Il y a six mois, Michael Frey était la superstar de l’Antwerp et sortait d’une saison monstrueuse, terminée à la 2e place au classement des buteurs (22 roses, derrière les 25 d’Undav).

Aujourd’hui, le Suisse n’est plus qu’une roue de secours dans le dispositif anversois, relégué sur le banc par l’arrivée de l’international néerlandais Vincent Janssen. 

Une mise au placard que Frey n’a visiblement jamais digérée. Evincé du noyau depuis deux matches, il a finalement trouvé une porte de sortie puisqu’il vient d’être prêté à Schalke 04 jusqu’à la fin de saison. Un prêt assorti d’une option d’achat éventuelle.

Pensant visiblement que l’équipe a assez de ressources offensives, l’Antwerp se prive donc d’un attaquant prolifique qui aura planté 33 buts en 69 matches au club. Même cette saison, et malgré un temps de jeu bien moins important, Frey avait planté 7 roses en 14 matches, dont 7 seulement comme titulaire.

A 28 ans, Frey va donc connaître son 10e club, déjà, dans sa carrière. L’occasion de retrouver la Bundesliga, qu’il avait brièvement connue en 2019-2020, lors d’un prêt à Nürnberg

A Schalke, la mission survie s’annonce périlleuse. Au moment où nous écrivons ces lignes, les Königsblauen sont en effet derniers de Bundesliga avec 9 petits points en 15 journées. Thomas Reis, le coach du club allemand, s’est en tout cas réjoui de l’arrivée de Frey, estimant qu’il était un joueur « horrible à défendre. »

Un drôle de compliment mais qui correspond finalement bien au style de jeu assez atypique du Suisse.

Author: RTBF