#STACHA – Le Standard et Charleroi se quittent dos à dos au terme d’un choc wallon soporifique

Ce Samedi, le Standard et Charleroi se sont quittés sur un match nul et blanc, pauvre en occasions (0-0).

5edb512e-1377-4215-a4fe-7f59f103bf73.png
PhotoNews

Le choc wallon de ce samedi entre le Standard et Charleroi soir était peu animé, c’est le moins que l’on puisse dire au vu du très petit nombre d’occasions créées de part et d’autre. Avec ce match nul blanc, les Liégeois restent 9e du championnat, à 6 points du Top 6. Les Zèbres sortent, eux, de la zone de relégation en dépassant Westerlo d’une petite unité.

Le match a été légèrement retardé après un énorme craquage de fumigènes des supporters légeois.

Le Standard a dominé le début de match mais sans se montrer dangereux. Après 20 minutes de jeu, aucune occasion n’était à signaler de part et d’autre. La première petite possibilité vient des pieds de Balikwisha après 21 minutes. Djenepo trouvait le Congolais dans le rectangle mais sa frappe n’a pas inquiété Koffi qui captait facilement le ballon.

La première mi-temps s’est terminée sans aucune possibilité de part et d’autre. Seule la blessure de Knezevic du côté des Carolos est à signaler. La première véritable occasion est arrivée après… 50 minutes de jeu. Benbouali glissait le ballon à Dabbagh dans le grand rectangle liégeois mais le tir a été bien capté par Bodart.

Après 55 minutes de jeu, les Zèbres perdaient un nouveau joueur sur blessure, en la personne de son capitaine, Ilaimaharitra. À la 72e, le Standard passait à très peu de choses d’ouvrir le score. Sur un coup-franc de Kawab, Laifis remettait de la tête faire Bokadi qui se trouvait devant un but vide. Mais Nkuba intervenait in extremis.

En fin de match, Charleroi s’est créé deux belles occasions. Mbenza a été bien lancé dans le dos de O’Neil, il arrivait dans le rectangle mais sa frappe était trop molle pour inquiéter Bodart.

Author: LESOIR