#CERSTA – Peu convaincant, le Standard doit se contenter d’un partage au Cercle de Bruges

Comme d’habitude, le Cercle applique son jeu ultra-vertical, basé sur des longs ballons et un contre-pressing agressif. La défense du Standard a des difficultés à ressortir proprement, mais elle se montre tout de même opaque en laissant peu d’espace aux deux pointes brugeoises.

Offensivement, les Liégeois cherchent principalement à envoyer des ballons vers Kanga, trop seul pour pouvoir correctement les exploiter. Djenepo et Baliwisha alternent à plusieurs reprises leur position pour éliminer un homme ou faire des appels intéressants, mais aucun des deux hommes ne se montre dangereux dans les 30 derniers mètres. Seul Fossey parvient à inquiéter Warleson : sur un centre de Sowah au second poteau, l’Américain reprend le ballon d’une demi-volée, mais sa frappe trop axiale est sauvée par le portier brésilien (8e).

En petite forme depuis le début du match, Noubi frôle le penalty en intervenant en retard sur Denkey à l’entrée de la surface, mais le VAR sauve les Rouches en signalant que la faute a eu lieu juste devant la ligne (36e). Djenepo s’en sort quant à lui très bien en écopant seulement d’un carton jaune pour une semelle maladroite sur Popovic (45e+1). À la pause, pas de but et encore moins de spectacle : les 22 acteurs ont livré un premier acte pauvre techniquement et avec peu d’occasions.

Des longs ballons, et rien d’autre

Au retour des vestiaires, le Cercle met le pied sur le ballon. Utkus cadre un premier tir d’une reprise de la tête dans le rectangle, mais Bodart est attentif pour capter son premier ballon du match (55e). D’une frappe soudaine de l’extérieur de la surface, Van der Brugge force quant à lui le portier liégeois à se coucher (67e).

Les deux équipes livrent une triste prestation. Touché au genou, Vanheusden est contraint céder sa place, blessé (72e). Mais alors que les Rouches sont à la peine pour créer quoi que ce soit, c’est sur une phase arrêtée qu’ils vont finir par voir la lumière. Price botte bien en corner vers le premier poteau, Kanga dévie le ballon au second poteau et Fossey place le cuir sous la barre d’un coup de casque (1-0, 79e).

Voyant leur adversaire peu brillant prendre l’avantage, les Brugeois vont s’en inspirer pour eux aussi trouver la solution. Sur un corner donné par Lemaréchal, Sommers est tout seul pour placer une tête et tromper Bodart (1-1, 88e).

Author: LAVENIR