#ANDRWD – Un but tardif de Luis Vázquez offre la victoire à Anderlecht

Au terme d’un match riche en occasions et en suspense, Anderlecht a arraché un succès dans le temps additionnel face au RWDM (2-1). Les Mauves ont longtemps buté sur un mur, avant de renverser le Racing dans les 20 dernières minutes.

Contre-attaque éclair

Le début de rencontre est outrageusement dominé par Anderlecht. Les Mauves ont la possession, acculent les Molenbeekois dans leur camp, mais pêchent dans la dernière passe ou dans le dernier geste. Léoni est bien servi par Rits face au but, mais le jeune milieu manque sa finition et bute sur Defourny (9e).

S’ils n’ont pas voix au chapitre dans le jeu, le RWDM parvient tout de même à se montrer dangereux, notamment sur contre-attaque. À la suite d’un corner mauve, un ballon est transmis en deux passes vers Xavier Mercier, parti seul devant. Excentré sur le côté gauche du rectangle, le Français croise parfaitement sa frappe et marque à l’aide du poteau (0-1, 15e).

Defourny et Sissako sauvent le RWDM

Les Mauves ne sont décidément pas vernis en cette première période : touché à la cheville après un contact avec Klaus, Dolberg est contraint de céder sa place. Le Danois ne sera pas buteur pour un huitième match consécutif.

Son remplaçant, Luis Vázquez, se montre rapidement dangereux. L’Argentin bute une première fois sur Defourny après une infiltration en solo dans la surface (37e), avant de voir sa reprise de la tête être superbement stoppée sur la ligne (41e). Et quand ce n’est pas le portier qui s’érige en mur, c’est Sissako qui le tacle superbement au moment où il s’apprêtait à frapper (45e+2).

À la pause, Molenbeek mène contre toute attente. Les hommes de Cláudio Caçapa ont défendu vaillamment, et auraient même pu faire le break avec un coup franc de Xavier Mercier ayant frôlé le cadre (39e).

20 dernières minutes de folie

Au retour des vestiaires, le Sporting peine à solliciter Defourny, le bloc molenbeekois tenant bien en place derrière. Les Mauves mettent la pression, mais le pied d’un défenseur vient à chaque fois sauver le RWDM d’un tir dangereux.

Alors qu’il ne reste que 20 minutes à jouer, Gueye accroche le pied de Delaney dans la surface. Monsieur Lambrechts accorde un penalty aux Mauves à la suite d’une intervention du VAR. Dreyer se présente aux 11 mètres ; son tir est touché par Defourny mais termine bien au fond des filets (1-1, 75e).

Les Mauves poussent pour prendre les 3 points et multiplient les occasions. Raman loupe une tête à bout portant alors que Defourny et Heris l’avaient laissé seul à bout portant (76e). Le Sporting se procure une triple occasion 3 minutes plus tard, avec un nouvel arrêt de Defourny et un tir stoppé sur la ligne par Koné (79e).

Dans les dernières minutes, Camara est exclu pour un second carton jaune et le RWDM se retrouve à dix. Dans le temps additionnel, Vertonghen adresse une merveille de centre au second poteau ; Luis Vázquez surgit pour offrir la victoire sur le buzz au Sporting (2-1, 90e+1).

Author: LAVENIR