Anderlecht – Genk : le match ne sera pas rejoué

La plainte du club limbourgeois, qui s’appuie sur une erreur d’arbitrage, n’a pas abouti.

PHOTONEWS_11069318-337.jpg
Photo News

Le département de l’arbitrage professionnel de l’Union belge (PRD) a pris la décision de ne pas faire rejouer le match Anderlecht – Genk. Le club limbourgeois avait porté plainte suite à une erreur d’arbitrage, la rencontre se terminant sur une victoire mauve 2-1.

Le PRD a d’ailleurs rendu une même décision suite à la plainte du Club de Bruges pour une erreur d’arbitrage face à Malines le 10 décembre.

« Dans les deux cas qu’il s’agissait d’une erreur d’arbitrage dans l’appréciation d’un fait de jeu », indique le département arbitrage. « Il n’y a donc pas eu d’erreur dans l’application des règles du jeu. Par conséquent, les cas ne seront pas transférés au Conseil Disciplinaire pour le Football Professionnel. Cela signifie que les matches ne seront pas rejoués et que la procédure auprès de l’URBSFA est clôturée. »

Genk et le Club de Bruges ont encore la possibilité de porter l’affaire devant la CBAS (Commission Belge d’Arbitrage pour le Sport). « Nous étudions actuellement les prochaines étapes possibles au niveau interne », a indiqué Genk.

Genk avait porté plainte à l’issue de sa rencontre perdue à Anderlecht (2-1) lors de la 19e journée du championnat de Belgique le 23 décembre dernier en raison du penalty controversé que l’arbitre Nathan Verboomen n’avait pas fait retirer aux Limbourgeois.

Alors que le score était encore de 0-0, la phase incriminée est survenue à la 22e minute. Kasper Schmeichel avait repoussé un penalty de Bryan Heynen, Yira Sor avait bien suivi et marqué. Mais, après quelques minutes de confusion, l’arbitre Nathan Verboomen annulait le but car Sor était entré trop tôt dans le rectangle.

Author: LESOIR